580 kilogrammes. C’est la quantité moyenne de déchets produite par habitant annuellement, en France. Ces dernières années, de plus en plus de mesures et de lois sont heureusement prises pour diminuer ce nombre, beaucoup trop important d’un point de vue écologique. Cette démarche d’amélioration des modes de consommation est assez récente (…même si nos arrières-grands-parents nous diraient que nous n’avons rien inventé).

La consommation en vrac est justement une alternative intéressante. Celle-ci n’est encadrée par la loi que depuis le 10 février 2020 et est exprimée en ces termes :

« Art. L. 120-1. – La vente en vrac se définit comme la vente au consommateur de produits présentés sans emballage, en quantité choisie par le consommateur, dans des contenants réemployables ou réutilisables. La vente en vrac est proposée en libre-service ou en service assisté dans les points de vente ambulants.
[…] Elle peut être conclue dans le cadre d’un contrat de vente à distance.
[…] Tout produit de consommation courante peut être vendu en vrac, sauf exceptions dûment justifiées par des raisons de santé publique.
[…] La liste des exceptions est fixée par décret. »

Depuis le 1er janvier 2021, une nouvelle loi impose aux commerçants d’accepter les contenants réutilisables apportés par les clients.

Parmi les produits que nous pouvons trouver en vrac, il y a ceux que nous avons l’habitude de voir : fruits, légumes, viandes, fruits secs… Et il y a ceux qui sont apparus plus récemment comme le riz, la lessive, les farines, le vin, l’huile…sans parler des cosmétiques et des soins hygiéniques.

Les deux principaux avantages du vrac – au-delà du fait de passer pour le plus moderne de vos amis en soirée, sont :

  1. Une meilleure gestion du gaspillage alimentaire
  2. Une meilleure maîtrise de vos dépenses

Exemple : votre recette de moussaka ne nécessitant que 3 cuillères à soupe de farine, inutile d’acheter un kilo. Pourquoi ? le reste sera certainement stocké au fond du placard et peut-être inutilisé jusqu’à sa date de péremption.

Comme chacun va à son rythme dans le changement de ses habitudes de consommation, voici quelques astuces pour ceux qui ont envie de s’y mettre progressivement :

  • Si transporter vos bocaux en verre est contraignant, gardez vos sacs en kraft et réutilisez-les, ou achetez/confectionnez vous-même vos sacs en tissu
  • Pensez à laisser un tupperware dans votre voiture
  • Choisissez les fruits et légumes en vrac plutôt que la barquette facile à transporter
  • Préférez le litre de jus d’orange plutôt que les 6 petits packs, chacun dans des emballages individuels

Et vous, quelles sont vos astuces ?

——

Pour ceux qui souhaiteraient s’y mettre, voici quelques adresses où vous pourrez acheter vos produits en vrac :

Lyon

  • Bulko : 3 quai Jean-Moulin, 69001 Lyon – Un choix plutôt varié notamment en terme de biscuits
  • Vrac’n’roll : 254 Rue Francis de Pressensé – lot 11, 69100 Villeurbanne ou Parc Gerland 17, 17 Rue de Gerland, 69007 Lyon – épicerie en ligne soit en drive soit en livraison https://vracnroll.com/
  • Gayet Blad : Vente en ligne avec livraison à domicile de produits bios et locaux https://www.gayet-blad.fr/
  • Tom & Co : 5 Rue des Capucins, 69001 Lyon – Pour les amateurs de bières artisanales en vrac
  • Gram’En Vrac : 32 rue Vendôme, 69006 Lyon – Produits d’hygiène et d’entretien

Sophia

  • Epicerie Boomerang : 24 Avenue Marcel Journet, 06370 Mouans-Sartoux – Une épicerie en vrac bio https://www.boomerang.bio/
  • Le Panier Vrac : 66 Boulevard de la République, 06400 Cannes – Produits locaux et régionaux bios https://lepaniervrac.fr/
  • Day by Day à Nice : 3 Rue Vernier, 06000 Nice – 40ème enseigne qui ouvre en France

Paris

Toulouse

Montpellier

 

Elyezer DUCROS | Agile Practice Leader chez Klanik & membre de la Team Konscious

Cet article est le fruit de recherches et/ou de retours d’expérience des membres Konscious. Il a pour but de sensibiliser un maximum de personnes aux enjeux environnementaux sans prétendre proposer une expertise du sujet.