Depuis quelques jours, nous voyons naître de nombreux articles parlant du télétravail. En effet, cette situation inédite nous force à se mobiliser et à trouver des manières innovantes de travailler ensemble à distance. Plus unis que jamais, le télétravail au sein de l’entreprise semble avoir fait un bon énorme en quelques jours seulement. Pour certains, c’est une aubaine (il est enfin possible de travailler en pyjama toute la journée !) mais pour d’autres c’est un peu plus difficile à mettre en place (on sait que même si vous aimez beaucoup vos enfants, ils peuvent vous taper sur le système). Pour le bien de l’entreprise, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour parvenir à maintenir l’activité en télétravaillant. C’est pourquoi nous avons quelques conseils pour une organisation infaillible.

 En me rendant au télétravail, je me suis fait télépincer pour excès de vitesse sur l’autoroute de l’information … … Et ça m’a coûté une sacrée téléprune

I Organisez-vous au sein de votre foyer

Il est important de garder une routine dans ces moments, c’est-à-dire se préparer un lieu de travail ergonomique. Travailler depuis son lit n’est pas forcément la bonne solution !

Au-delà du bureau, il est important d’y aller le matin presque comme si on allait travailler au sein de l’entreprise. Se préparer, s’habiller, se raser, se maquiller… nous donne l’impression de mener une vie presque normale ! Enfin, fixez et respectez les règles si vous vivez en communauté. Si vous avez des enfants par exemple, alternez les gardes pour pouvoir au moins vous concentrer pendant une matinée ou une après-midi.

Pour ma part, nous avons mis en place un planning pour que les tâches du quotidien tournent. De plus, la connexion internet entre 9h-12h et 14h-17h30 ne doit pas servir à Netflix ou Amazon Prime… pour que les membres du foyer qui travaillent ne rencontrent pas de problèmes de connexion.

II Garder un lien avec votre équipe, mais pas que !

Il est très important de garder un lien avec son équipe, non seulement lors de réunions et de points de travail mais aussi dans des moments plus informels.

Par exemple, dans mon équipe, nous nous appelons tous les matins entre 9h et 9h30 pour le télécafé. C’est un moment convivial, on chacun s’exprime sur son humeur du jour, ses activités… cela permet les interactions sociales. Aux alentours de 14h, nous nous retrouvons pour un point plus formel sur nos to-do respectives. Enfin, le soir, nous debriefons ou à minima nous nous souhaitons bonne soirée via le WhatsApp de l’équipe.

 Il est aussi important de garder contact avec ses autres collégues. Premièrement, c’est le moment, plus que jamais de se montrer solidaires c’est pourquoi il est primordial de mener des projets transverses qui incluent toutes les compétences. Tout le monde a une pierre à poser à l’édifice et c’est ensemble que nous pourrons nous sortir de cette situation.

Mais c’est aussi le moment de prendre des nouvelles de ses collègues (selon ses affinités) et d’être à leur écoute.

J’essaye de temps en temps d’organiser des pauses avec certains de mes collègues. On reste 10 minutes en visio,  ça nous permet de parler de tout et de rien et de partager des moments ensemble comme lorsque nous sommes au bureau.

Dites aux autres ce qui vous manquent : de ne plus voir votre voisin de bureau taper très fort sur son clavier, de ne plus pouvoir dire à votre collègue qui crie au téléphone dans l’open space de baisser d’un ton, de ne plus entendre vos collègues chanter ensemble la chanson des Choristes « Vois sur ton chemin » … #TeamKlanikProvence

 

III Faîtes des to-do et fixez des objectifs

Pour avancer, il est important de conserver  son organisation habituelle. Si vous aviez l’habitude de faire des to-do journalière , continuez !

Bien que le travail soit perturbé et que les priorités aient changées, il faut avancer. Ne vous laissez submerger ! Il est nécessaire de traiter les sujets en fonction des nouvelles priorités. Pour ce e faire, vous pouvez utiliser la matrice Eisenhower qui permet de classifier les tâches en fonction de quatre grandes catégories :

Il est aussi important de se fixer des objectifs. Cela permet de garder un rythme soutenu. Attention, il n’est pas recommandé de se fixer un rythme trop soutenu. En fonction des contraintes au sein du foyer comme les enfants par exemple, il est important de ne pas surestimer son temps de travail pour ne pas déprimer à chaque fin de journée.

Enfin, il est difficile de rester concentré comme au bureau. En effet, les perturbations et les tentations sont multiples. L’idéal est de se fixer des heures de travail et des temps de pause. Lorsqu’il y a une perte de concentration, ce n’est pas grave. Laissez-vous un temps pour une autre activité et vous reviendrez travailler après.

Il m’arrive lorsque je ne suis plus assez concentrée, de faire une pause sport. Je suis un cours en ligne de 20 minutes qui me permet de me dépenser, relaxer … Ainsi quand je me remets au travail, mes idées sont plus claires.