Nous avons tous été confrontés à des moments difficiles, dramatiques ou douloureux dans notre vie. Nous nous sommes sentis démunis, seuls, et nous ne savions pas comment surmonter ou émerger d’une telle situation.

Dans le cas d’un échec professionnel, d’un divorce, de la perte d’un être cher ou bien d’une détresse émotionnelle, nous nous sentons désarmés face à la douleur et nous avons du mal à rebondir, à positiver et encore plus à continuer avec notre quotidien naturellement.

Réagir face à la douleur, un échec ou un drame :

Combattre l’adversité, être résilient et retrouver l’aptitude au bonheur n’est pas une tâche aisée  quand nous nous confrontons à une situation compliquée.

Il n’est pas évident de l’imaginer, mais nous sommes tous dotés de cette capacité. Il suffit d’aller chercher au plus profond de nous et de retrouver cette force qui nous aidera à nous ranimer, à retrouver la foi et l’envie de continuer.

Apprendre de ses erreurs, renforcer la résilience :

Apprendre à tirer des leçons de nos échecs, de nos erreurs peut nous rendre meilleur(e)s, si nous considérons cette expérience comme une opportunité d’apprendre.

Notre égo nous empêche d’échouer car même si nous avons envie d’apprendre de nos erreurs, nous avons toujours peur de nous ridiculiser, ce qui constitue en soi un obstacle dans notre progrès.

Cultiver la résilience pour dépasser l’adversité :

Comment renforcer la résilience en nous-mêmes, dans notre équipe et notre entreprise ?

La résilience est un phénomène que nous pouvons tous développer en nous-mêmes, dans notre foyer, dans notre entreprise, dans nos communautés.

Nous ne devrions pas attendre des moments durs pour évoluer positivement. Nous sommes régulièrement confrontés à l’adversité. Nous devons éduquer notre résistance pour nous renforcer face à l’épreuve.

Cultiver sa force personnelle en apprivoisant ses peurs, en prenant soin de soi et des autres, en améliorant son rapport au stress et en utilisant ses forces et ses qualités, peut nous rendre plus solides et plus résilients.

Le sens de l’humour est essentiel pour cultiver sa résilience.

Si nous sommes capables de rire pendant les périodes rudes, nous sommes déjà sur la voie pour réussir et dépasser ce cycle de nébulosité.

La difficulté peut être également une opportunité pour tisser des liens avec les autres : demander de l’aide, faire sentir à l’autre qu’il est important à nos yeux peut s’avérer un des moteurs de la résilience.

Les personnes résilientes possèdent 4 grandes caractéristiques :

  1. Elles acceptent entièrement leur réalité.
  2. Elles sont conscientes du fait que leur vie à un vrai sens.
  3. Elles ont une forte capacité d’adaptation.
  4. Elles savent aller de l’avant et se fixer des nouveaux objectifs.

Retrouver l’aptitude au bonheur.

En conclusion, être résilient c’est donner du sens aux difficultés et aux moments durs, nous accorder le droit à l’erreur, tirer une leçon des moments que nous traversons et les utiliser pour devenir plus heureux, plus solides et plus agiles face à la vie.

« Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée » – Henri James